Ils étaient donc 11 hier soir sur BFM et CNews, 11 à avoir droit, légitimement, au même temps de parole. Ce ne fut pas exactement le cas.

Après environ 3h30 de débat, nous avons pu voir un des derniers tableaux des temps de parole. Après celui-ci, les temps globaux n’ont plus été affichés et les temps individuels l’ont été sporadiquement. Nous avons donc essayé de reconstituer les temps finaux, il peut y avoir quelques secondes d’écart avec les mesures du CSA, mais a priori, rien qui permette de changer les classements.

A ce moment là, les temps étaient les suivants :

Fillon 17:31
Mélenchon 16:50
Lassalle 13:23
Arthaud 12:30
Le Pen 17:55
Hamon 16:11
Cheminade 13:38
Poutou 15:19
Macron 17:19
Dupont-Aignan 17:02
Asselineau 16:15

Après cet affichage, Nathalie Arthaud a pu parler 4:06 minutes et Jean Lassalle 2:06 minutes. Ce qui a porté leurs temps respectifs à 16:36 et 15:29. Puis est arrivé le moment de conclure et chaque candidat, dans l’ordre du tirage au sort a eu libre accès à l’antenne.

Les conclusions ont eu des durées variables, allant de 43 secondes pour François Fillon à plus de 2 minutes et 30 secondes pour Jean Lassalle.

Temps de parole globaux

11 candidats

Au final, il y a un écart important entre les candidats. Marine Le Pen a bénéficié du plus long temps de parole avec 19 minutes et 25 secondes. 9 candidats sont dans un écart d’une minute, entre 17 minutes 41 secondes pour Philippe Poutou et 18 minutes et 40 secondes pour Jean-Luc Mélenchon. Celui qui aura le moins profité de ce débat, en terme de temps de parole, aura donc été Jacques Cheminade qui n’a bénéficié au total que de 15 minutes et 36 secondes. Soit près de 4 minutes de moins que la présidente du FN. Et ici, 4 minutes sur 19 minutes, c’est plus de 21% d’écart. Laurence Ferrari et Ruth Elkrief auraient peut être pu lui permettre de se rattraper en lui laissant deux minutes avant les conclusions.

 

Crédit photo : copie d’écran du débat sur CNews