Dans notre article du 6 janvier, nous nous demandions déjà ce qui allait se passer. Après une réunion sans grand intérêt à Bercy, les syndicats étaient repartis sans réponse.

Alors que le site institutionnel continue de donner le nom de Maquaire comme patron, Patrick Puy, dirigeant depuis octobre 2016, fait durer le suspense.

Comme à son habitude, après un CCE difficile, les représentants des 16.000 salariés du groupe n’ont obtenu que des bribes d’informations. Et surtout, aucun plan véritable dévoilé.

Le peu d’informations recueillies sont :

  • Deux PSE (plans de sauvegarde de l’emploi) dans deux enseignes (La Halle aux chaussures et Vivarte Services)plans de sauvegarde
  • La cession d’enseignes. Lesquelless ? Pas d’informations.

L’intersyndicale avait bien une proposition de plan mais elle n’a reçu aucune réponse de la direction.

Des CCE (Comité centraux d’entreprises) vont avoir lieu ces jours-ci et des mobilisations de salariés sont prévues.

———————

Mise à jour du  24 janvier, le groupe a annoncé vendre André et Naf Naf et fermer 147 magasins La Halle aux Chaussures sur 680

 

Crédit photo : Site institutionnel de Vivarte et de La Halle