CSA, Conseil constitutionnel, Filteris, IFOP nous donnent des informations chiffrées, vous les trouverez ici, mises à jour dès leurs parutions !

2017, c’est l’année du Big Data et la campagne présidentielle n’y fait pas exception. Mêmes nos vieux instituts s’y mettent comme le Conseil Constitutionnel.

Filteris Euromédiations (mesures des réseaux sociaux, analyse Big Data) et l’Ifop (sondages classiques quotidiens)

  • Filteris Le Pen 22.72%
  • Filteris Fillon 21.57%
  • Filteris Macron 20.03%
  • Filteris Hamon 6.68%
  • Filteris Mélenchon 21.34%

Depuis février 

Filteris nous offre une dernière mesure le 21/04 à 23h50 pour prendre en compte l’attentat et l’émission 15 mn pour convaincre.

A priori, cela a pu faire évoluer légèrement Mélenchon et Fillon. Marine Le Pen beaucoup plus, elle reprend la tête avec un point de plus. Hamon passe sous les 7% et Fillon perd 1/4 point.

Si l’on en croit cette courbe et sa tendance, un second tour Mélenchon- Le Pen est possible.

Zoom sur les derniers jours

  • Ifop Le Pen 22.5%
  • Ifop Fillon 19.5%
  • Ifop Macron 24.5%
  • Ifop Hamon 7%
  • Ifop Mélenchon 18.5%

Depuis février 

Dernière mesure avant le vote et le passage de 11 à 2 candidats.

Seul macron bénéficie d’un demi point de plus, s’éloignant de ses suiveurs. Avec désormais 2 points de plus que Le Pen et 5 de plus que Fillon, le jeu semble joué.

  • Écart (valeur absolue) Le Pen 0.97%
  • Écart (valeur absolue) Fillon 9.6%
  • Écart (valeur absolue) Macron 22.32%
  • Écart (valeur absolue) Hamon 4.79%
  • Écart (valeur absolue) Mélenchon 13.31%

 ↑ Comparatif  au 21 avril


Depuis février 

C’est le dernier comparatif avant le vote. En conclusion, on peut dire que les deux mesures se rejoignent clairement pour les scores de Hamon et Le Pen, mais pour Macron, Fillon et Mélenchon, c’est loin d’être cohérent.

Verdict dimanche à 20 heures…


Relevés de temps d’antenne du CSA depuis l’annonce des candidatures

Ces données sont celles fournies par le CSA pour les temps d’antenne globaux par candidat et par chaîne de télé et de radio pour la période de campagne officielle, du 10 au 18 avril.

Compteur des temps TV généralistes

Plus de 24 heures de diffusion liée aux candidats à la présidentielle sur les 11 chaînes généralistes. TF1, France 2, 3, 5 et Ô, Canal+, C8, M6 et RMC découverte.

Après la période pré-désignation, les scores s’équilibrent encore plus jusqu’au début de la campagne officielle.

La répartition est correcte, variant de 9 à 11%. Le plus faible est Jean Lassalle avec 1h26 de programmation totale, le plus vu est Jean-Luc Mélenchon avec 2h45.

Compteur des temps TV d’infos

Les 4 chaînes d’info continue (BFM, CNews, ex iTélé, LCI et France Info TV) ont diffusé presque 200 heures de programmes consacrés aux candidats.

Un peu plus de disparités sur les 4 chaînes. Le champion est Jean-Luc Mélenchon avec plus de 27 heures, suivi de Macron avec 24 heures, Le Pen et Fillon avec 23 heures chacun. Les autres sont entre 12 et 15 heures.

Compteur des temps radiophoniques

55 heures de programme présidentiel pour les 10 radios généralistes mesurées par le CSA (France Inter, Info, Culture, Musique, RTL, Europe 1, RMC, BFM Business, Radio Classique et Sud Radio).

Deux groupes se détachent :

50 % du temps partagé entre Mélenchon, Fillon, Le Pen et Macron (environ 7 heures chacun) et 50% entre les 7 autres (3 à 4h30).

 

Pour agrandir les graphiques de cette page, cliquez dessus 


Globalement, le grand vainqueur de l’occupation des médias, alors que, légalement, ils devraient être à égalité, est Jean-Luc Mélenchon.

Le candidat de la France Insoumise, avec 37 heures d’antenne devance  acron avec 34 heures et Fillon et Le Pen, 33 heures.

Les autres sont entre 6 et 9% de temps de parole ou d’antenne. Jacques Cheminade est le plus faible avec 17 heures, Hamon est à 23 heures.

On note cependant une répartition, somme toute, plus équilibrée que les semaines précédentes.

L’affaire Fillon s’éclipsant, l’équilibre de temps de parole et d’antenne revient à peu près. Il reste jusqu’à demain soir aux chaînes pour finaliser cet équilibre demandé par le CSA.

Les parrainages actuels

A ce jour, ce sont donc 61 candidats qui ont reçu des parrainages dont des candidats non déclarés comme Alain Juppé (302) ou François Baroin (27). Même Lionel Jospin a eu un parrainage.

Sont admis définitivement :

  • François Fillon (3635 parrainages)
  • Emmanuel Macron (1829 parrainages)
  • Benoît Hamon (2039 parrainages)
  • Nicolas Dupont-Aignan (707 parrainages)
  • Nathalie Arthaud (637 parrainages)
  • Marine Le Pen (627 parrainages)
  • François Asselineau (587 parrainages)
  • Jean-Luc Mélenchon (805 parrainages)
  • Philippe Poutou (573 parrainages)
  • Jean Lassalle (708 parrainages)
  • Jacques Cheminade (528 parrainages)

Liste globale :

La carte ci-dessus détaille les parrainages par département au 14 mars. Cliquez sur un département pour avoir la liste des parrainages par candidat.