Dans un communiqué publié hier, Veblen, FoodWatch et la FNH interpellent le président sur le CETA

Déjà cité plusieurs fois sur notre site, l’institut Veblen avait analysé les effets et la constitutionnalité du CETA. Le Conseil Constitutionnel ne s’y est d’ailleurs pas trompé puisque, saisi par un groupe de parlementaires, il a accepté de traiter le sujet. Son analyse devrait être publiée fin juin ou début juillet.

Comme le nouveau Président de la République s’y est engagé, les trois fondations rappellent qu’il doit créer une commission d’experts pour évaluer les impacts sanitaires et environnementaux du CETA.

Le nouveau Ministre de l’Environnement, Nicolas Hulot, s’est d’ailleurs publiquement prononcé contre le CETA alors qu’il était l’un des fondateurs de la FNH.

En conséquence, le communiqué de presse demande expressément au Président de la République de :

il est urgent que le Président demande à l’Union européenne de revenir sur une application provisoire du CETA avant le 1er juin.

Le texte :

170523_cp_applicationceta