Dans une interview à l’Opinion, le 6 février et sur RTL, Yannick Jadot attend des clarifications de la part des candidats socialiste et France Insoumise.

Comme l’a fait Jean-Luc Mélenchon la semaine dernière, Yannick Jadot pose ses conditions aux deux autres candidats à la présidentielle. Ces conditions sont liées au programme commun qu’il faut envisager mais aussi à la préparation des élections législatives.

Des demandes écologistes bien sûr, en rapport avec le message sur les perturbateurs endocriniens chers à Benoît Hamon. Mais aussi des demandes plus européennes pour Jean-Luc Mélenchon. Et bien sûr, une clarification politique nécessaire pour l’après présidentielle et la campagne de renouvellement de l’Assemblée Nationale.

C’est donc bien, de la part des trois candidats, un premier par l’un vers l’autre qui a été fait. Yannick Jadot ces jours-ci, Jean-Luc Mélenchon la semaine dernière et Benoît Hamon au soir de sa désignation.

Pour l’instant, les protagonistes demandent le maximum, mais il est à prévoir que les négociations permettront, plutôt que de se focaliser sur les points de divergence, de se retrouver sur la majorité des points de convergence des trois programmes, somme toute peu éloignés les uns des autres.

Rappelons que plusieurs pétitions et tribunes appellent les trois candidats de Gauche à un rassemblement unitaire pour être au second tour.

Yannick Jadot