On ne parle que des têtes d’affiche du gouvernement Philippe mais qui sont ces nouveaux arrivants inconnus du public qui entourent directement le Premier Ministre ?

 

Marlène Schiappa

Marlène Schiappa

SECRÉTAIRE D'ÉTAT AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE, CHARGÉE DE L'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

Naissance : 18 novembre 1982 – 34 ans

Fondatrice de « Maman travaille » qui n’était qu’un blog au départ, elle a écrit plus d’une dizaine de livres consacrés aux femmes et à la place de la mère dans la société.

Elle est adjointe au maire du Mans (Jean-Claude Boulard, PS)

Sophie Cluzel

Sophie Cluzel

SECRÉTAIRE D'ÉTAT AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE, CHARGÉE DES PERSONNES HANDICAPÉES

Naissance : 7 janvier 1961 – 56 ans

 

Présidente de la fédération des associations au services des élèves en situation de handicap et fondatrice de diverses associations d’aide aux enfants handicapés, elle est elle-même mère d’une enfant handicapée de 22 ans.

Elle est nommée Officier de la Légion d’Honneur par François Hollande.

Mounir Mahjoubi

Mounir Mahjoubi

SECRÉTAIRE D'ÉTAT AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE, CHARGÉ DU NUMÉRIQUE

Naissance : 1er mars 1984 – 33 ans

 

Soutien de Ségolène Royal en 2009, il sera président du Conseil National du Numérique jusqu’en janvier 2017 et sa démission pour pouvoir travailler à la campagne d’Emmanuel Macron.

Il a cofondé Equanum (La ruche qui dit oui) et est candidat aux législatives à Paris, dans la 16è circonscription.

Christophe Castaner

Christophe Castaner

SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE, CHARGÉ DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT

Naissance : 3 janvier 1966 – 51 ans

 

Député des Alpes de Haute Provence et maire de Forcalquier, il quitte le Parti Socialiste pour rejoindre En Marche et mener la campagne d’Emmanuel Macron.

Il est aussi porte-parole du Gouvernement.

En regardant ces quatre nouvelles figures du gouvernement, on constate un point commun : leur proximité avec le nouveau Président.

Ce sont, en effet, quatre personnalités qui se sont engagées très tôt auprès du nouveau président dans sa campagne présidentielle.

Marlène Schiappa était notamment chargée du droit des femmes (et a un peu déçu puisque celui-ci n’a pas de ministère entier).

Sophie Cluzel soutenait Emmanuel Macron, pensant qu’il avait « bien saisi les enjeux » de la situation de handicap.

Mounir Mahjoubi a géré toute la campagne numérique et on ne présente plus Christophe Castaner.

Faut-il y voir une sorte de halo présidentiel autour du Premier Ministre ?

 

Crédit photos : www.gouvernement.fr