Selon le célèbre site, le glyphosate n’a pas les effets annoncés par ses détracteurs.

Dans un article (en anglais) du 12 juin 2019, – Effects of a glyphosate-based herbicide on soil animal trophic groups and associated ecosystem functioning in a northern agricultural field –, nature.com publie une étude menée par Marleena Hagner. Selon ses conclusions, entre autres, l’utilisation du Roundup(r) de Monsanto est plus efficace et moins problématique que le binage pour les terres.

Traduction du résumé de l’étude :

Malgré les préoccupations croissantes quant aux conséquences de l’utilisation de grandes quantités d’herbicides à base de glyphosate dans les agro-écosystèmes, leurs effets potentiels sur les organismes et le fonctionnement des sols non ciblés sont pour la plupart inconnus. Il a également été avancé que les champs situés sous les latitudes septentrionales devraient faire l’objet d’une surveillance particulière, car la courte période d’activité des décomposeurs pourrait limiter la dégradation du glyphosate. Nous avons étudié les effets d’un herbicide à base de glyphosate, le Roundup, sur l’abondance des enchytréides et des nématodes, deux groupes essentiels des réseaux trophiques en décomposition, ainsi que sur la perte de masse des litières de plantes et la disponibilité de l’azote minéral dans le sol de l’Ouest de la Finlande. Notre expérience comprenait

  • (1) des parcelles de mauvaises herbes non traitées,
  • (2) des parcelles où les mauvaises herbes étaient tuées par binage et
  • (3) des parcelles traitées à la fois avec du Roundup et du binage.

Nous avons constaté que le binage des plantes avait des effets dramatiques sur la faune et le fonctionnement du sol. Apparemment, il est extrêmement important de distinguer ces effets des effets directs du glyphosate lors de l’évaluation des risques liés au glyphosate dans les sols. En revanche, les effets de Roundup sur la faune et le fonctionnement du sol étaient mineurs et transitoires et aucun reste de glyphosate n’a été trouvé dans le sol à la fin de l’expérience. Ces résultats suggèrent que les effets du Roundup sur la faune et le fonctionnement du sol étaient mineurs et transitoires et aucun reste de glyphosate n’a été trouvé dans le sol à la fin de l’expérience. Ces résultats suggèrent que les effets secondaires peuvent être mineurs et que la dégradation du glyphosate est également efficace dans les sols soumis à des conditions climatiques nordiques.

Image dégradation du glyphosate : https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Yikrazuul