Vous vous rappelez peut-être de ce fameux « Cash Investigation », il y a près d’un an, consacré aux Panama Papers.

C’était l’émission phare et elle relatait l’enquête de l’ICIJ autour de ces documents, plusieurs millions, dérobés à la firme d’avocats Mossack Fonseca, basée au Panama.

Aujourd’hui, c’est dans le cadre du scandale sud-américain Javo Lato, lié notamment à la multinationale Odebrecht, que les perquisitions ont été menées.

Elles font suite à la coopération d’un sénateur brésilien, Delcídio do Amaral, arrêté fin 2015. Celui-ci a divulgué aux autorités des documents accusant plusieurs haut dignitaires brésiliens d’avoir touché des pots de vin ou d’avoir eu connaissance du financement illégal des partis politiques en lien avec Petrobras.

L’actuel président du Brésil, Michel Temer, qui a remplacé Dilma Roussef après sa destitution, est visé par l’ancien sénateur. Même Lula est cité.

 

Crédit photo : Par Jandrade97 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0,  Wikipedia