Dans une entretien avec le rédacteur en chef de Quartz, Kevin Delaney, Bill Gates donne sa vision des jobs effectués par les robots :

Voici la traduction de cet extrait vidéo de l’article :

Aujourd’hui si un travailleur humain produit 50.000 $ de travail dans une usine, ce revenu est taxé. Si un robot venait faire la même chose, vous pourriez penser qu’on devrait taxer le robot à un niveau équivalent.

Les robots devraient être autant taxés que les humains

Ce que le monde veut, c’est saisir cette opportunité de libérer la main d’oeuvre pour créer les biens et services dont nous disposons, faire un meilleur travail, aider les personnes âgées, réduire les classes, aider les enfants en difficultés… Ce sont des métiers pour lesquels l’empathie et la compréhension sont toujours humaines et il manque toujours du monde pour faire ça. Donc si vous pouvez utiliser ces personnes qui faisait le job que les robots ont pris, les former correctement pour qu’elles fassent ces métiers, vous y gagnez. Financièrement, cela est possible si l’on taxe le travail des robots.

I don’t think the robot companies are going to be outraged that there might be a tax. It’s OK.

 

Crédit photo : Par Maggie Bartlett, National Human Genome Research Institute, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=37410189