Viols et agressions sexuelles, crimes et délits ont fait  l’objet de plaintes contre des éducateurs d’un IME (Institut Médico Éducatif) de Grenoble.

Malgré un dossier apparemment conséquent, le procureur a classé ces plaintes déposées début 2015, sans suite.

  • 11 familles dénoncent ces faits
  • il n’y a pas eu d’expertise des enfants
  • les auditions ont eu lieu à l’IME en présence d’éducateurs soutenant leurs collègues.

Le procureur évoque pourtant une enquête complète et fouillée ayant mené à la conclusion qu’il n’y avait pas eu d’infractions constatées.

Les associations Envol Isère Autisme, présidée par Mme Ghislaine LUBART et Innocence en Danger, présidée par Mme Homayra SELLIER

ainsi que leur avocat, Me SAYN, demandent qu’une véritable enquête soit menée dans cette affaire.