A entendre les critiques sur le groupe En Marche, il ne serait composé que de patrons, de riches, de cadres supérieurs ou de fonctionnaires. Et à la France Insoumise, qui sont les députés ?

Ils sont 17 dans ce futur groupe. En tout cas, a priori, François Ruffin et Clémentine Autain devraient siéger avec les Insoumis malgré leur refus de signer la charte.

Mais sont ils donc tous des ouvriers ? Pas vraiment :

NomPrénomFonction
AutainClémentineJournaliste
BernacilisUgoFonctionnaire
CoquerelEricChef d'entreprise
CorbièreAlexisFonctionnaire
FiatCarolineSalariée du secteur médical
LachaudBastienFonctionnaire
LariveMichelProfession rattachée à l'enseignement
MélenchonJean-LucDéputé Européen
ObonoDanielleFonctionnaire
PanotMathildeCadre supérieure
PeuStéphaneEmployé (autres entrep. publiques)
Prud'hommeLoicFonctionnaire
QuatennensAdrienEmployé du privé
RessiguierMurielEmployé (autres entrep. publiques)
RubinSabineFonctionnaire
RuffinFrançoisJournaliste
TaurineBénédicteFonctionnaire

Un peu de stats ?

Il y a 7 fonctionnaires soit 41% plus 3 assez proches (employés du public ou proche de l’enseignement). Un patron, une cadre supérieure et 2 journalistes. Sans compter le député européen.

Pas vraiment d’ouvrier là dedans. Il y a quand même une employée du secteur médical et un employé du privé. Est-ce représentatif des électeurs de la France Insoumise? Est-ce le hasard des élections ?

Il suffit de comparer avec les 557 candidats du premier tour qui ont été désignés par le parti de Jean-Luc Mélenchon :

  • 162 fonctionnaires + 46 retraités de la fonction publique soit 37%
  • 7 industriels chefs d’entreprise, 2 commerçants et 7 agriculteurs propriétaires, 1 administrateur de sociétés
  • 77 retraités
  • 7 ouvriers et 32 chômeurs
  • 18 cadres et 18 ingénieurs
  • 5 avocats, 1 magistrat, 6 architectes, 1 conseiller juridique, 15 autres professions libérales

 

De fait, peu d’ouvriers (1.2%) ou de chômeurs (5.7%) et beaucoup de fonctionnaires ou anciens fonctionnaires. En comparaison, la République en Marche a validé 45 chefs d’entreprise mais plus de 100 fonctionnaires ou assimilés. Il y avait aussi dans le parti du président 14 sans emploi dont 8 chômeurs (3%) et 1 ouvrier (0.2%).

Conclusion

Aucun ouvrier ni sans emploi élu à la France Insoumise. Même s’il est vrai que la République en Marche est plutôt composée de cadres et de fonctionnaires, il y a quand même 9 ouvriers ou employés.