Pendant que Juppé se prépare à prendre le relais de Fillon et que la Gauche oublie que le rassemblement est leur seule opportunité d’être au second tour, Super Châtaigne se prépare à apparaître sur la liste du Conseil Constitutionnel.

Un collectif de maires, donc parrains potentiels de candidats à la présidence, vient de publier une charte :

CHARTE-Collectif-Parrainons-la-démocratie

En rencontrant l’un des représentants du collectif, Super Châtaigne a confirmé qu’il était un des rares « petits candidats » à avoir une vraie chance de gagner le Graal des 500 parrainages.

En tout cas, aujourd’hui, Super Châtaigne nous annonce être à environ 300 promesses grâce à ce collectif. La chose est d’autant plus possible que le justicier a finalement mis un nom sur le masque. Obligatoire pour se présenter, il fallait donc une personne physique pour représenter les idées du justicier d’origine ardéchoise.

Ce sera donc Joëlle De Corte qui va embrasser la carrière de justicière candidate.

Super ChâtaigneSuper Châtaigne

Alors que les petits candidats sont à la traîne (4 parrainages pour Charlotte Marchandise, 7 pour Alexandre Jardin, pourtant tous les deux proches, comme Super Châtaigne de La Belle Démocratie), que même les habitués de la présidentielle comme Poutou (35 parrainages) ou Larrouturou (1 seul)  n’y arrivent pas, Super Châtaigne pourrait tirer son épingle du jeu.

Son programme ?

Il le dit lui-même, il n’a pas un programme mais des valeurs :

Si nous n’avons pas de programme et seulement le désir de l’écrire ensemble, l’action présidentielle envisagée et qui correspond le mieux à l’instant politique délétère ne peut être qu’une refondation de notre Constitution, et des institutions, qui définissent tout le système politique.

Et ces valeurs perdureront après son élection :

Par souci de transparence et pour montrer qu’il n’y aura pas d’accord (magouille) après élection, nous nous sommes accordé.e.s sur la composition/présentation d’un Gouvernement qui serait dévoilé au moment du premier tour (avant élection). Nous travaillerons aux contours de son action dès la semaine prochaine.
Nous favoriserions l’émergence d’une majorité citoyenne à l’Assemblée nationale dès 2017.
Nous ne nous relions pas sur des personnes mais sur un projet d’action politique. Nous croyons à un « Printemps citoyen », à condition qu’il soit sans nuages et pourtours obscurs.

 Qui est le visage de Super Châtaigne ?

Joëlle de Corte va donc incarner la justicière candidate. C’est elle elle qui a quitté le PS l’an dernier en affirmant :
Mes valeurs sont celles de gauche, la VRAIE, pas celle que vous faîtes semblant de défendre juste pour un poste, une reconnaissance ou le plaisir de pouvoir cracher sur les autres. Je pars pour être en accord avec moi-même et mes convictions.
A 48 ans, en situation de handicap, l’habitante de Saintes pourra se battre pour les minorités en incarnant Super Châtaigne.
Pour suivre Super Châtaigne :