Un peu moins de 2 millions de « smicards » vont donc pouvoir s’acheter 10 baguettes tradition de plus par mois selon jean-Claude Mailly.

Avec 1.153€ par mois, ces bienheureux salariés (donc non chômeurs chanceux) vont pouvoir faire bombance.

Un petit récapitulatif, à peu près juste sur ce que peut faire notre salarié.

smic

 

Evidemment, ces données chiffrées sont forcément fausses. Chaque smicard est un cas particulier, nous avons donc pris des valeurs moyennes et mis dans les 50€ de divers : les impôts et taxes diverses, les éventuels loisirs plus ou moins probables etc…

Ce qui est sûr, c’est qu’avec 1153€ par mois, on ne peut pas être considéré comme un nanti.

 

Relativisons ?

 

Relativisons par rapport à la vision de nombre de nos candidats à la présidence en prenant l’exemple bien connu du pain au chocolat de Jean-François Copé. Car si M. Copé considère qu’un pain au chocolat (une chocolatine pardon) vaut 0.15 €, c’est qu’il a une vision du coût de la vie d’environ 10% de la réalité. Et cette vision est partagée par ses camarades qui ne savent pas combien vaut le pain, le ticket de métro ou une Rolex® .

Ainsi, pour eux, avoir un SMIC à 1.153€ permettrait donc de s’acheter 7.680 chocolatines. Chocolatines qui valent en fait 10 fois plus. Dans l’esprit de nos politiciens, un smicard gagne 11.530 €, on comprend qu’ils les considèrent comme des nantis…

 

Un petit rappel pour finir, Mme El Khomri gagne 9940.20 € par mois